Enseignements

Primaire Collège Lycée Ecole inclusive

Primaire

Au primaire, nous accueillons en moyenne 550 élèves répartis dans 23 classes de la Petite Section au dont 5 classes maternelles et 18 classes élémentaires.

L’école est le lieu d’apprentissage, on apprend en lien avec les autres.

Les professeurs développent le goût du savoir et stimulent l’envie d’apprendre.

La scolarité des élèves est organisée en 3 cycles :
• Le cycle 1, celui des apprentissages premiers qui regroupent les classes de maternelles ;
• Le cycle 2, celui des apprentissages fondamentaux du CP au CE2 ;
• Le cycle 3, celui de la consolidation pour les classes de CM1 et de CM2 qui se poursuit au collège en classe de 6e.

Au cycle 1, l’école maternelle, le cycle des apprentissages premiers

Deux grands objectifs majeurs :

  • Devenir élève,
  • Parler français et comprendre le français.

=> Devenir élève

C’est d’abord quitter sa famille, un environnement où l’enfant est seul avec des adultes, pour découvrir un monde nouveau où il est entouré d’enfants avec deux adultes (l’enseignante et l’aide maternelle), ainsi il passe du statut d’enfant à celui d’élève.

Puis l’élève découvre que pour vivre à l’école ainsi que pour apprendre, des règles sont nécessaires, elles se composent de droits et devoirs, c’est le premier pas dans la vie collective.

L’élève découvre ce qu’on nomme « le vivre ensemble ».

Ces règles, il faut les construire et les adapter pour comprendre que partout où l’on veut faire des choses ensemble, elles sont nécessaires et elles varient d’un lieu à l’autre (à la maison, dans la rue…).

=> Apprendre le français : comprendre, s’exprimer, apprendre

Le lycée Marguerite Duras étant un établissement français, le français va devenir la langue de communication de tous les élèves ainsi que leur langue d’apprentissage.
La priorité de ce cycle est la maîtrise de la langue française orale, compétence indispensable pour que l’élève puisse à partir du CP aborder les compétences écrites de cette langue.

L’élève va devoir apprendre à utiliser la langue française dans toutes les situations de sa vie scolaire.

Il va devoir apprendre à dire ce qu’il ressent : ses émotions, ce qu’il aime, ce qu’il aime moins dans toutes les situations proposées en classe.

Toutes les activités de la classe qu’elles soient artistiques, sportives, « scientifiques », donnent lieu à des moments de langage en petits groupes avec l’enseignant, l’aide maternelle ou les autres enfants de la classe.

Il faudra qu’il parle de ce qu’il fait, de ce qu’il a fait, de ce qu’il va faire.

Toutes les activités de la classe s’articulent autour d’apprentissages qui se font en jouant, en réfléchissant à résoudre des situations problèmes, en se remémorant ce qu’on a fait et en

mémorisant.

L’objectif est bien dans un premier temps de comprendre ce qui est dit en classe, puis de s’exprimer pour pouvoir réaliser des apprentissages en français.

Il faudra que dans le cycle suivant l’élève apprenne à lire en français et pour bien y arriver il devra avoir une bonne maitrise orale de cette langue.

Le vietnamien

Compte tenu que le Lycée Français International Marguerite Duras est implanté au Vietnam et que de nombreux enfants sont vietnamophones, nous avons des professeurs de vietnamien qui interviennent 3 heures par semaine dans chaque classe.

Leur rôle est dans un premier temps d’accueillir les élèves en vietnamien pour faciliter l’adaptation en classe puis progressivement de proposer des activités en vietnamien à tous avec l’enseignant de la classe.

Ce sont des activités habituelles de la classe maternelle qui se réalisent en ateliers ou en grand groupe comme cela arrive en EPS par exemple.

L’objectif est double :

=> Il s’agit pour les élèves vietnamophones de bien parler leur langue pour pouvoir maitriser correctement le français qui devient leur langue seconde.

=> Et pour les élèves non vietnamophones, c’est l’occasion de commencer à apprendre la langue du pays dans lequel ils vivent.

L’anglais en Grande Section

Il s’agit ici d’une initiation à la langue anglaise au travers de chansons et de comptines en Grande Section, une heure par semaine à différents moments pour que les enfants soient

confrontés à cette langue le plus souvent possible.

Au cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux qui regroupe les classes du CP au CE2

Ce sont les années au cours desquelles les élèves découvrent les apprentissages systématiques, notamment en lecture.

• Les élèves ont encore le temps d’apprendre : si l’enseignement est collectif, ils progressent chacun à leur rythme.
• La compréhension et l’automatisation vont de pair.
• La langue française reste l’objet central de l’apprentissage : pas uniquement en lecture mais aussi en mathématiques et dans d’autres domaines comme « découvrir le monde ».
• Le concret et l’abstrait s’articulent en permanence.
• L’oral et l’écrit restent très liés même si les capacités des élèves à l’oral dépassent encore largement celles qu’ils possèdent à l’écrit.
• C’est le début de l’explicitation de son travail : les élèves savent beaucoup de choses en arrivant à l’école mais ils doivent les organiser dans tous les apprentissages scolaires.

Au cycle 3, cycle de consolidation qui regroupe les classes du CM1 au CM2 à l’école élémentaire puis la 6e au collège

C’est le cycle au cours duquel les élèves vont stabiliser puis affermir leurs apprentissages pour être prêts à poursuivre leur scolarité au collège.

Le cycle 3 doit permettre :

=> de développer une réflexion plus abstraite pour favoriser le raisonnement et favoriser la réalisation de tâches complexes ;
=> de devenir responsable, de coopérer dans la réalisation de projets.

Quelques exemples :

• Utiliser la lecture pour poursuivre ses apprentissages et développer ses compétences orales, devenir autonome en lecture.
• En mathématiques, il faudra poursuivre la construction des nombres entiers (les « grands » nombres) et découvrir les nombres décimaux entre autres.
• Découvrir de nouveaux champs disciplinaires : la géographie, l’histoire, les sciences…

Aux cycles 2 et 3, l’école élémentaire

FLSCO : le français langue de scolarisation

A l’école élémentaire, aux cycles 2 et 3, nous avons une enseignante spécialisée qui prendra en charge les élèves ayant encore des difficultés en français pour les aider à les surmonter. Elle
Intervient principalement en CP.

Cette prise en charge se fera sur le temps scolaire.
Un temps périscolaire sera aussi proposé de manière obligatoire à ceux qui en auront besoin.

APC : Activités Pédagogiques complémentaires

C’est aussi un moyen d’aider les élèves qui ont des difficultés avec le français, en anglais ou en vietnamien.
Les enseignants constituent de petits groupes d’élèves.
Ce sont des activités proposées hors temps scolaire par les enseignants de la classe.
Des temps d’APC en anglais et en vietnamien sont également mis en place par niveau : à savoir deux types d’APC linguistiques, de l’aide pour remédier à des difficultés repérées par les enseignants mais également un créneau par cycle pour des élèves performants (ce dispositif ne pourra être proposé à des élèves en cursus SIB).

Le vietnamien

A raison d’une heure par semaine, c’est l’occasion pour tous les élèves de commencer à apprendre la langue du pays dans lequel ils vivent.
Des groupes de niveau sont formés pour mieux répondre aux besoins des élèves.


L’anglais, deux parcours proposés

Avec 4 à 5 heures d’anglais par semaine pour tous nos élèves notre objectif est d’amener tous nos élèves au niveau A2 en fin de CM2. C’est à dire à un niveau qui leur permettra s’ils se retrouvent dans un milieu anglophone de devenir bilingue

Les parcours PARLE et SIB

Nombre de séances par semaineCPCE1CE2CM1CM2
Vietnamien1 h1h1h1h1 h
PARLE Si SIB2h 3h302h 3h302h 3h302h 3h302h 3h30
EMILE en anglais2h2h2h3h3h

Le parcours SIB est ouvert aux élèves qui sont autonomes dans leurs apprentissages en Français, qui font preuve d’une forte motivation face au travail scolaire et qui ont une bonne maitrise de l’anglais.
Ce parcours demande également une forte implication des élèves et aussi des familles parce qu’il y aura plus de travail à la maison : il faudra notamment lire en français et en anglais tous les jours.

La Section Internationale Britannique (1h30 de plus sur le temps scolaire) permet de perfec-tionner leurs compétences notamment en lecture et en écriture dans cette langue.
Les groupes sont formés au CP et ne changent pas jusqu’au CM2.

C’est donc un parcours qui s’adresse prioritairement aux élèves qui ont déjà été scolarisés au moins un an chez nous.
Quelques nouvelles inscriptions sont possibles s’il y a des départs.

A la fin du CM2, tous les élèves qui le souhaitent peuvent passer un test pour savoir s’ils peuvent continuer en section internationale britannique au secondaire.

Représentants de parents d’élèves élus
Le rôle des représentants de parents élus rôle est de transmettre les questions, les remarques des parents de la classe, quelquefois au niveau de l’enseignant ou au moment des conseils d’école ou d’établissement.

Au conseil d’école, 15 d’entre vous siègeront avec 15 enseignants pour discuter de tout ce qui concerne les classes et l’organisation de l’école primaire.

Au conseil d’établissement, vous serez un peu moins à siéger avec d’autres parents du secondaire pour aborder les questions qui concernent l’établissement dans son ensemble.

Vous devrez au préalable vous constituer en liste pour être élus au mois d’octobre.
Le premier conseil d’école siègera au mois de novembre. Cette instance se réunit trois fois par année scolaire


Ecole inclusive

Le Lycée Français International Marguerite Duras a instauré un  dispositif de suivi des élèves à besoins éducatifs particuliers (EBEP). L’objectif est de proposer un plan d’actions et d’élaborer un protocole pédagogique qui répond au mieux aux besoins de scolarisation de l’élève, en interne et/ou avec des aides extérieures.

Selon les besoins de l’élève et toujours en accord avec les parents, plusieurs documents peuvent être établis pour prévoir les aménagements et adaptations pédagogiques :
– un PPRE (Programme Personnalisé de Réussite Éducative) peut être élaboré par l’établissement pour organiser des actions ciblées sur des compétences précises.
– un PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé) peut être organisé au niveau de l’établissement, en cas de troubles spécifique des apprentissages reconnu par un médecin.
– un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) peut être établi en cas de situation d’handicap reconnu par une MDPH pour organiser les aménagements et adaptations pédagogiques necessaires.
– un PAI (Projet d’Accueil Individualisé) peut être mis en place dans l’établissement après l’avis d’un médecin qui précise le trouble de santé.

Les parents sont partie intégrante de l’équipe éducative qui mène un travail collégial pour concevoir et suivre le programme d’appui à mettre en place. La famille peut faire appel à des personnes extérieures qui suivent l’élève dans le cadre d’un suivi hors établissement scolaire : thérapeute, orthophoniste, psychologue, etc.

Actuellement, plusieurs personnes de l’établissement sont à votre disposition pour établir avec vous, les documents nécessaires au suivi de votre enfant et assurer l’interface avec l’équipe pédagogique de sa classe :

Pour le premier degré : la Directrice – Mme Véronique ECALLE – directeur@lfiduras.com

Pour le second degré – les professeurs référents EBEP :
Juliette ALFONSI – alfonsi.juliette@professeurs.lfiduras.com
Emmanuel DUMESNIL – dumesnil.emmanuel@professeurs.lfiduras.com –

Le service infirmier : infirmerie@lfiduras.com
Phuong CHANUSSOT –    chanussot.phuong@lfiduras.com
Pierre AUNILLON – aunillon.pierre@lfiduras.com

Juliette ALFONSI & Emmanuel DUMESNIL enseignants référents au 2nd degré vous ont préparé un document explicatif sur la mise en place du dispositif et sur les principales missions des enseignants EABEP .

EABEP


Collège


Lycée

Réforme du lycée et du baccalauréat

Les différents enseignements du lycée